MLD

Arhur Maury, Lutèce Diffusion

LE PROJET

 
 

Plaquette de présentation ARTHUR MAURY

Le marché de l’art et des objets de collection 

 

 

1-L'Art et la collection : un marché inexploité en plein essor

 

Le phénomène de collection existe depuis des siècles. Pendant longtemps, la collection fut nommée ‘le loisir des rois’ en hommage à des personnalités telles que les rois Louis XIV, Ferdinand 1er et Henri IV de France qui furent de grands collectionneurs.

La collection prit une tournure plus importante à la renaissance lorsque la noblesse commençât à acheter des pièces de collection courantes à un prix plus élevé que leur valeur nominale.

 

De nos jours, La collection est universelle.

 

L’attirance croissante pour ce domaine s’accroit notamment par la raréfaction de plus en plus de d'objets d'Art et de collection. La collection devient alors un investissement à part entière.

Au XXème siècle, l’investissement dans la collection est reconnue comme tel, parallèlement à l’investissement en valeurs mobilières et immobilières.

 

2- L'Art et la collection, le bilan de l'année 2016 et la part croissante des ventes en ligne

 

  

Les grandes maisons de ventes aux enchères dévoilent le bilan de leurs activités pour l'année 2016 en France. Le rare, l'exceptionnel, les pièces peu ou pas connues et les objets provenant de belles collections, se sont arrachés. Et les acheteurs n'hésitent plus à enchérir via les plateformes internet. 

Traditionnellement la fin de l'année est pour les maisons de ventes l'occasion de faire le bilan de leurs activités. Comme d'habitude, toutes les grandes structures se félicitent de leurs résultats. Christie's arrive en tête avec un montant de ventes de 244,6 millions d'euros. En deuxième position on trouve Sotheby's avec 220 millions et ensuite Artcurial avec 210,1 millions d'euros. Quant à l'Hôtel Drouot qui fédère 75 opérateurs de ventes, il affiche un résultat de 370 millions d'euros. A noter que maison de ventes Damien Leclère qui organise des vacations à Paris et en province à Marseille enregistre une progression spectaculaire de 56 % en un an avec un total de 17,1 millions d'euros. 

Parmi les prix les plus élevés atteints, et en dehors de la Ferrari, on peut citer un cachet de l'empereur Qianlong (1736-1795) vendu 21 millions d'euros chez Pierre Bergé à Drouot, une Sainte Cécile en albâtre attribuée à Gil de Siloé (1440-1501) partie pour 2 875 000 euros, un appui-tête Luba du Congo qui a atteint 2 229 000 euros chez Millon-Christie's, un tableau de James Ensor "squelette arrêtant masques" atteignant 7 357 500 euros ou un grand Simon Hantaï "M.a.4 mariale" 4 432 500 euros chez Sotheby's, un portrait peint par Francis Bacon adjugé un peu plus de 6 millions d'euros chez Christie's ou toujours dans la même maison un bronze chinois de Boudha du XIe siècle vendu 13,3 millions d'euros, une planche de Tintin "On a marché sur la lune" partie chez Artcurial pour 1 553 000 euros... 

Autre phénomène qui s'amplifie. Les enchérisseurs n'hésitent plus à acheter sur le Live. Drouot constate une hausse de 32 % des ventes par le biais de Drouot Live avec 2 200 vacations retransmises, 75 000 lots vendus pour un total de 69,3 millions d'euros. Chez Sotheby's il y a désormais 13 % d'acheteurs on-line. 

3- L’évolution du marché dans le monde entier

 

Le marché à l’international est en plein évolution. Dans le monde entier l’importance grandissant de l’intérêt pour les objets d’art se traduit par une augmentation des ventes chez les plus grands marchands d’art.

 

 

En Asie, l’augmentation du nombre de collectionneurs et de la demande en Chine ainsi qu’au Japon interagit sur des stocks limités, entrainant une hausse exponentielle des prix .

 

Le marché en Asie prend de la vitesse, La Chine a vu ses ventes aux enchères en hausse de 28% en 2013.

 

Le total des ventes pour Christie, Sotheby, et Saffronart sont de $ 18, 498,276 qui implique une augmentation de 122% en Septembre 2013. En Octobre et Novembre 2013, Sotheby et Christie ont réalisé leur meilleure performance en Asie. Les deux maisons ont levé un total de $ 1,04 milliards, toutes catégories confondues, plus de 39 % de plus que la saison de printemps de l'année dernière, et 12 % plus élevé que le pic de marché précédent au printemps 2011.

 

Coïncidant avec son 40e anniversaire, les ventes de Hong Kong Sotheby’s ont soulevé $ 546 000 000

 

Les ventes en direction de la Russie sont en hausse de 21% par rapport à l’année dernière.

 

Sur l’année 2013, le total des lots russes vendu aux enchères à Londres est estimé à

£ 18, 881,900. Cela représente une hausse de 21% par dernière saison des ventes russes.

 

L’Europe et les Etats-Unis

 

En 2013, l’indice de confiance des États-Unis et de l’Europe sur le marché est 35 % plus élevés qu'il y a 12 mois.  Il est le plus élevé depuis mai 2007, et donne un ton positif pour les prochaines années à venir : 54 % des experts pensent que cette augmentation va perdurer.

 

 

 

 4- Un marché en pleine mutation à travers sa dématérialisation :

L’économie du Marché tend naturellement à privilégier le circuit le plus rapide, le moins coûteux, le plus liquide et celui permettant de trouver un prix de marché en temps réel avec une masse critique d'intervenants et une information transparente sur l'intégralité des prix et indices.

Les Maisons de ventes, quelques soient leurs tailles et leurs pays, sont toutes en train de fermer peu à peu leurs salles des ventes physiques, génératrices de charges désormais inutiles, pour aborder les ventes sur Internet où la barrière d'entrée financière est très lourde mais indispensables.

 

En 14 ans, le nombre de connectés à Internet est passé de 90 millions à 3,6 milliards d'internautes devenus de réels consommateurs de biens et de services. Les "Silver Surfeurs" que sont les plus de 50 ans, à haut pouvoir d'achat et principaux utilisateurs, font désormais d'Internet leur terrain de prédilection pour la recherche de ces objets dans le monde, avec comme mode d'accès privilégié les tablettes et smartphones qui correspondent parfaitement à leur culture et leur statut social.

 

Selon une étude en 2013 de vente d’objets d’art, d’antiquité et de collection en ligne fondée sur les réponses de 101 000 acheteurs sélectionnés via le fichier de clients d’ArtTactic, Twitter et Facebook, et eBay soit 130 000 collectionneurs établis et 58 000 galeries, tous actifs à l’échelle internationale :

 

Du côté des collectionneurs, ils sont :

 

  • 64% à acheter des œuvres d’art par l’intermédiaire d’un site Internet, sur lesquelles les interactions avec le vendeur étaient minimes voire inexistantes.

  • 71% à acheter en ligne uniquement, sur la base d’une simple image numérique et description

  • 26% à dépenser 50 000 € ou plus dans l’achat d’objets en ligne, parmi lesquels 25% seraient à l’avenir disposés à débourser 50 000 € ou plus pour un seul achat.

  • 45% des acheteurs à acquérir des objets à tirages unique ou limités sur description en ligne.

  • 43% des jeunes de la tranche d’âge 25-29 ans interrogés à acheter des biens en ligne (sur description). Parmi ce groupe d’âge, 67% affirment en outre qu’ils réitéreront très probablement de tels achats l’année prochaine. Ce résultat laisse supposer qu’une nouvelle génération d’acheteurs  disposée à recourir aux canaux en ligne est en train d’émerger.

  • 55% des sondés dans la tranche d’âge des plus de 65 ans à acheter une antiquité ou un objet de collection directement en ligne et 82% avoir acquis un objet d’art, une antiquité ou un objet de collection sur la seule foi d’une image numérique.

 

Du côté des vendeurs :

  • 59% des galeristes interrogés pour les besoins de l’enquête envisagent de mettre en place une stratégie d’e-commerce dans les 12 prochains mois.

  • Les canaux en ligne permettent aux galeries d’attirer une nouvelle clientèle. Parmi les galeries ayant pris part à l’enquête, 72% affirment que les ventes directes et indirectes enregistrées via leur site Internet émanent de nouveaux collectionneurs.

  • 59% des galeries envisagent de recourir activement à des plateformes

  • Les transactions en ligne devraient se développer dans les trois prochaines années. 38% des vendeurs s’attendent à ce qu’elles atteignent 10 à 30% des ventes totales, 25% à ce qu’elles augmentent à 30-50% et 13% anticipent que plus de la moitié de leurs ventes se feront en ligne.

  • Les enchères en ligne gagnent en popularité auprès des maisons de ventes aux enchères traditionnelles. En 2006, Christie’s a introduit les enchères en ligne et a investi dans ses actifs numériques, lançant ses applications pour iPhone et iPad en 2009 et en 2010. Selon Christie’s, la part de ses ventes en ligne est passée de 15% en 2007 à 25% à la fin 2012 grâce à sa plateforme d’enchères en ligne Christie’s LIVE.

 

Nous noterons que l’achat de la quasi-totalité des acheteurs repose sur la confiance qu’inspire la place de marché : une place de marché sécurisée avec un propriétaire sérieux et souvent de renom.

 

 

 

 

Arthur Maury

Les origines

 

 

 

 

 

1- Arthur Maury, à Paris dès 1860

Illustre philatéliste, la philatélie lui doit presque tout, jusqu’à son nom. Arthur Maury naît en 1844 à Paris. Son père ouvre un magasin de ganterie et Arthur Maury utilise un coin de la vitrine pour proposer des timbres, devenant ainsi, à dix-sept ans, un des premiers négociants de timbres au monde.

En septembre 1891 il s’installe sur deux étages au 6 boulevard Montmartre jusqu’à sa mort à soixante-trois ans, le 1er décembre 1907. Une tête de Mercure, vestige de l’ancienne Maison Maury, est restée sur la façade de l’immeuble.

Arthur Maury fut un grand défendeur du mot ‘philatélie’ pour désigner l’art de collectionner et d’étudier les timbres postaux et fiscaux créé à partir des mots grecs philos (ami) et ateleia (exemption de taxe, franc, affranchi) ce qui signifierait ‘amour de l’étude de tout ce qui se rapporte à l’affranchissement’.

Ce mot ‘philatélie’ a mis trente ans à s’imposer en France et a connu un succès immédiat dans le monde entier dans diverses déclinaisons (philatelist, philately…).

Le couronnement de sa carrière littéraire est bien sûr la monumentale Histoire des timbres-poste français de six-cent quarante-trois pages qu’il achève juste avant de mourir. Cet ouvrage fait encore référence de nos jours et certains auteurs continuent à s’y référer.

Arthur Maury bénéficie d’une telle notoriété qu’à la fin de sa vie il fait partie de la commission qui choisissait les nouveaux timbres-poste. En 1987 il publie un catalogue descriptif de toutes les marques postales en France qui connaît deux éditions.

Pour l’anecdote, Arthur Maury était un facétieux. Lorsqu’il descend dans divers hôtel il aime donner comme identité ‘Yryam prince des Serbmit’, anagramme de ‘Arthur Maury Prince des Timbres’. Il fait d’ailleurs imprimer diverses vignettes et pseudos-entiers postaux à son effigies, légendés avec son pseudonyme.

2- L’entreprise Maury

Au décès d’Arthur Maury en 1907, l’entreprise continue et est rachetée en 2009. 

En 2009, Arthur Maury entre en bourse sur le marché libre et devient la première société philatélique cotée en bourse.

La société Arthur Maury, sous cette nouvelle impulsion, s’est fixée plusieurs objectifs :

     - Perpétuer la tradition : L’édition des catalogues Arthur Maury

Afin de sauvegarder la mémoire de la société Arthur Maury, des catalogues de cotation et de référencement de milliers de timbres du monde entier sont édités chaque année. Ces catalogues font référence dans le milieu de la philatélie. A chaque nouvelle sortie, les catalogues sont très vite réclamés par des philatélistes du monde entier.

      -Renforcer la renommée d’Arthur Maury : en 2010 La plus grande exposition internationale jamais organisée sur le thème du monde arabo musulman

En mai et juin 2010 a été exposée à l’Institut du monde arabe, au musée de la Poste et au pavillon Gabriel à Paris la plus grande collection jamais réunie sur l’histoire postale et philatélique du monde arabo-musulman. La Maison Arthur Maury a réuni des milliers de lettres et de timbres exceptionnels, parfois uniques comptant pas moins de 12 000 pages et estimée à plus de 350 millions d’euros.

La collection dévoilée recouvrait une vingtaine de pays dont l’Arabie Saoudite, l’Irak, l’Iran, la Palestine, la Turquie, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie pour les pièces les plus rares.

Cette exposition a rayonné dans la presse du monde entier. Des visiteurs du monde entier se sont déplacés pour admirer des pièces uniques.

 

       -Bénéficier du marché peu exploité des timbres et des monnaies à travers le monde

Le marché des timbres et des monnaies est un gigantesque marché à travers le monde. Le marché des monnaies et des timbres-poste repose sur plus de 40 millions de collectionneurs dans le monde.

Ce marché est peu exploité : les vrais professionnels spécialisés sont peu nombreux et l’offre sur internet quasiment inexistante ou très disparate et très peu documentée.

Ressentant ce besoin d’accès à la culture numismatique et philatélique sur Internet et les réseaux sociaux, nous avons voulu créer une plateforme multi-langue qui intéresserait les numismates du monde entier et leur offrirait la possibilité de trouver la perle rare de leur collection et de se documenter ou de se cultiver en visitant les plus belles pièces de collection jamais réunies.

 

Aujourd'hui, Arthur Maury souhaite accroître son marché en élargissant son marché de base à un marché plus vaste: l'Art et la Collection

 

       

 ARTHUR MAURY : LE PROJET

 1- Le projet

Arthur Maury a pour projet le développement d’un site internet dans l'Art et la collection

En partant du postulat que le marché du timbre et de la Monnaie repose sur deux points :

- La culture, en se réappropriant personnellement un petit bout d’Histoire à travers la collection

- L’investissement, le timbre et la monnaie étant considérés comme ayant un fort taux de rentabilité potentiel.

Certains musées et collectionneurs privés possèdent des monnaies exceptionnelles et extrêmement rares, voire parfois unique.

 

Et alors que ces monnaies exceptionnelles sont susceptibles d’intéresser des centaines de milliers de collectionneurs, elles sont peu exposées et assez confidentielles.

L’idée est de mettre au grand jour ces pièces d’exception et de les présenter par le biais d’internet instantanément en une qualité exceptionnelle au monde entier non seulement sur les timbres et monnaies mais également sur l'Art et la collection en générale.

Le site permettrait aux collectionneurs du monde entier de pouvoir apprécier les plus belles collections, connaître leur provenance et en discuter entre eux.

Cela dans trois buts :

  • Promouvoir la culture et l’Histoire à travers un produit qui a traversé le temps et qui représente un des reflets de nos civilisations

  • Attirer les collectionneurs professionnels et amateurs du monde entier sur la plus grande place d’échange universelle que sera le site 

  • Attirer une nouvelle clientèle d’investisseurs en les informant sur l’intérêt de posséder des collections en tant qu’investissement alternatif, tout comme certains investissent dans des tableaux de maîtres.

Cette place de marché regroupera les plus grands marchands mondiaux de d'Art. Des centaines de milliers de Pièces d'Art et de collection seront exposées. Le site deviendra la place de marché incontournable pour venir compléter leur collection  anciennes ou modernes.

 

Il est prévu que le trafic soit alimenté par :

  • La renommée des marchands internationaux qui exposeront sur le site internet

Chaque marchand apportera sa clientèle sur le site ce qui nous permettra d’avoir de facto les collectionneurs réguliers. Les nouveaux visiteurs du site ne pourront que constater le sérieux des exposants ce qui fidélisera la clientèle.

  • L’importance des produits mis en ligne sur le site

Nous fournirons sur les forums de collectionneurs des informations concernant le site internet. Le collectionneur étant toujours à l’affût de nouveaux endroits pour dénicher ses trésors, le site deviendra la place de marché à la mode.

  • La publicité du site 

La mise en ligne du site internet doit être gérée comme un grand évènement. Fort de notre expérience, nous savons quel type de presse viser et à quel moment. Nous organiserons des conférences de presse, des vidéos explicatives seront mises en place sur youtube, les réseaux sociaux…

Les visiteurs seront fidélisés grâce aux fonctionnalités multiples du site internet. Bien plus qu’une place d’échange, le site offrira des services inédits.

Le projet vise notamment la traduction du site dans 7 langues dès sa mise en ligne (Anglais, Allemand, Français, Indi, arabe, chinois, espagnol), les utilisateurs du monde entier pourront échanger et naviguer dans leur langue natale.

Nous attirons l'attention sur le faite que ce projet ne pourra être réalisé, qu'à la condition qu'ARTHUR MAURY puisse avoir à disposition le financement nécessaire. Pour le moment aucun calendrier précis de mis en oeuvre de ce projet n'est établi. 

 2- Les fonctionnalités

Dans le cadre du projet, nous avons prévu pour la plateforme internet les fonctionnalités visées ci-dessous :

 a- Achat immédiat (Buy an item directly)

Le site permettra à des vendeurs, professionnels et particuliers, d’acheter et vendre leur produit de manière immédiate.

Les + : Grâce à nos contacts, les plus grands professionnels seront présents sur cette place de marché avec des produits de haute qualité, des photos en haute définition, une présentation haut de gamme. Ce qui incitera les internautes à utiliser cette place de marché plutôt qu’une autre pour proposer leurs produits. Nous proposerons également un service d’authentification. Grâce à la mise en place d’un réseau d’experts indépendants, chaque acheteur/vendeur/particulier pourra demander une authentification et une ‘graduation’ de son produit afin de l’évaluer et le proposer/l’acquérir au juste prix. Le label ‘certifié authentique’ rendra l’objet en vente plus attractif pour les internautes.  

Le site sera international, proposé en 7 langues. Toutes les plus importantes caractéristiques de produits pourront être proposées au monde entier et être traduites automatiquement. Ce qui permettra de s’échanger/acheter/vendre des monnaies avec des personnes du monde entier. 

Un système de ‘graduation’ sera en place pour évaluer les bons vendeurs et les bons acheteurs. Les vendeurs/acheteurs mal gradués seront de facto exclues de la place de marché. La place de marché en ligne sera une place de marché sérieuse. Seuls des vendeurs sérieux seront acceptés.  

b- Les enchères (Place bids)

Chaque vendeur sur le site aura la possibilité de proposer ses produits aux enchères, au prix de départ qu’il souhaite. Les ventes aux enchères permettront d’animer le site et de fidéliser les visiteurs.

Les + : Régulièrement, des ventes aux enchères prestigieuses seront organisées. Elles auront pour objectif de proposer des objets d’exception en exclusivité, en collaboration avec les plus grandes Maisons du monde. Tous les plus grands collectionneurs ne pourront faire autrement que de connaître le site. C’est sur la plateforme que les plus belles pièces seront proposées, au même titre que les plus grandes salles des ventes à Londres, Paris, New York, Hong Kong…

c- Social media sharing

Le site offrira la possibilité de partager les produits en vente, les informations, les événements proposés sur le site dans les principaux médias sociaux (facebook, twitter…). En un clic, les informations se retrouveront partagées.

Les + : Chacune des grandes Maisons partenaires relaieront l’information selon laquelle leur produits sont en vente sur la plus grande place de marché mondiale de l'Art et de la collection. Cela permettra d’atteindre un nombre considérable d’internautes intéressés en très peu de temps.

d- Le Musée

Le site permettra l’exposition des plus belles pièces de collection. Le Musée sera l’essence même du site. Il sera mis en valeur et tous les autres services tourneront autour de ce musée.  Les plus belles pièces de collection publiques et privées seront exposées. Le monde aura à sa disposition, en un clic, de sublimes monnaies qui retracent l’histoire et sont culturellement très riches. Arthur Maury a déjà à sa disposition de très belles collections pour alimenter le Musée qui seront d’un intérêt culturel indéniable. Nos partenaires du monde entier pourront mettre leurs plus belles pièces et attirer les plus importants collectionneurs.

Les + : certaines collections seront ‘privées’ et visibles uniquement sur invitations. Les invitations du Musée privé seront distribuées à des personnes en particulier ou aux visiteurs du site les plus importants. De nombreux internautes souhaiteront accéder à ces expositions privées mais les invitations seront distribuées de manière très sélective.   

De même, les internautes/visiteurs pourront interagir sur les œuvres. Le site sera un lieu d’échange culturel autour des plus belles pièces. Il sera perçu comme le nouveau salon où l’on discute entre connaisseurs de raretés, de nouveautés et de lieux à visiter.

Evidemment le site sera disponible sur tablette, smartphone, PC, Mac… en version adaptée.

Une application iphone sera également disponible. Notons que le mobile est un support très pratique et très actuel notamment pour visiter le Musée (en déplacement, en attendant un rendez-vous). On visitera le Musée pour s’informer des nouvelles pièces ou profiter des dernières acquisitions.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Pour toute demande d'information concernant le projet ARTHUR MAURY, nous vous invitons à nous contactez

par email : contact@m-l-d.fr

par téléphone: 01.34.08.27.48

par courrier: 17, rue Anatole de la Forge 75015 Paris